Lifestyle meditation

Blogmas 6 – Méditation : Noël, fête de la faiblesse

christmas xmas santa claus advent
Photo de Breakingpic sur Pexels.com

Hello tout le monde,
J’espère que vous allez bien.

Nous voici au sixième jour de Blogmas et j’espère que ça vous plaît autant qu’à moi.
On va continuer avec la méditation! Je vous demande de vraiment lire avec votre cœur ouvert et avec attention!

Je sais que beaucoup de gens ne sont pas religieux ou du moins ne le sont plus mais j’espère que cela va vous aider à comprendre ce jour pour nous, les chrétiens. Noël a toujours été (et est toujours) un jour où on fête la venue de Jésus et aussi la bonté de Dieu, le partage, l’amour entre les êtres humains! Alors, je vais laisser ce texte vous inspirer:

Noël, fête de la faiblesse

Nous entrons dans le temps des fêtes. Les lumières, les cadeaux, les bons repas, les moments passés en famille… Noël, c’est un temps de réjouissance pour la plupart d’entre nous. Une période où nous aimons recharger nos batteries!

Pourtant, le premier Noël n’a pas été un jour confortable. En fait, c’était un jour de grande faiblesse. Imaginons le décor : un recensement obligatoire ordonné par l’occupant romain, un village perdu et escarpé au milieu de la campagne, un abri pour animaux, une jeune femme exténuée par un long voyage par un long voyage, et à part quelques bergers, personne pour accueillir le Roi des rois…

J’aime ce cantique de Noël qui dépeint si justement cette nuit de la naissance de Jésus, où le plus grand des miracles est venu dans la plus grande des faiblesses:

« Bethléem, toi la moindre des petites cités, le monde en toi voit poindre la divine clarté. 
Une nouvelle étoile resplendit dans tes lieux, et déchire le voile qui nous cachait les cieux »
Extrait de la chanson : Bethléem toi la moindre de Sébastien Demrey ft Jimmy Lahaie 

Bethléem n’était pas « the place to be » ou un endroit à la mode! Cette petite cité n’était ni une capitale commerciale, ni une capitale culturelle, et encore moins un lieu touristique. C’était un village perdu au milieu de nulle part … Un endroit insignifiant.

Mais savez-vous que Dieu se plaît à utiliser les choses insignifiantes pour se glorifier ? Savez-vous qu’il aime se manifester dans des lieux que personne ne voit, et se faire connaitre au travers des gens que personne n’applaudit?

Vous sentez-vous faible? Fatigué.e? insignifiant.e? Ne vous laisse pas décourager. Dieu n’est pas étonné par votre faiblesse; Elle est justement le moyen par lequel il va se glorifier en vous et à travers vous. Noël, c’est la fête de la faiblesse…

C’est Dieu qui devient homme, un homme insignifiant et vulnérable. C’est Jésus, Roi de gloire, qui vient nous rejoindre dans notre faiblesse. C’est le Prince de Paix qui vient nous montrer l’exemple d’une vie où c’est lorsque nous sommes faibles que nous sommes forts.

Merci d’exister!
Par Éric Célérier

Et voilà, j’espère que cela vous a plu! N’hésitez pas à laisser des questions si vous ne comprenez pas, je serais ravie de vous en parler! 

Bisous et à demain!

0 comments on “Blogmas 6 – Méditation : Noël, fête de la faiblesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :