Storytime : Le Chaos à l’aéroport de Entebbe, Ouganda

Hello tout le monde,
J’espère que vous allez bien.

Je reviens aujourd’hui avec un article que j’ai toujours voulu écrire mais je ne sais pas pourquoi mais j’oublie toujours! Alors, je vais aussi en faire une série sur mon blog; un storytime par mois, qu’est-ce que vous en dites!

Je voudrais aussi changer un peu l’orientation de mon blog juste parce que je ne me retrouve plus; avant je voulais écrire de tout mais ça ne me plait plus alors, je vais me focaliser sur les choses que j’aime et dans lesquelles je me passionne et vous les proposer. Pour l’instant, j’introduis la catégorie STORYTIME! Et petit à petit, les catégories vont changer; les nouvelles vont apparaître et quelques-unes vont disparaître. Mais les articles seront toujours dans les archives.

Photo de Skitterphoto sur Pexels.com

STORYTIME :
Alors, pour commencer j’étais en Ouganda avec mes deux petites nièces, je les accompagnait pour retourner chez leur maman en Ethiopie, là où elles vivent. Le voyage a bien commencé, je veux dire le départ de mon pays la RDC jusqu’en Ouganda. On a prit un petit avion de la compagnie MAF.

Nous avions fait 2 jours en Ouganda; c’est alors qu’arriva le jour du voyage en Ethiopie, Addis-Abeba. Le vol était à 11h alors on devrait être à l’aéroport vers 08h00. Mais malheureusement pour nous, on s’est d’abord réveillés en retard et ensuite, le véhicule de mon autre sœur était tombé en panne. Apres avoir trouvé la solution, on a pris la route express vers l’aéroport de Entebbe qui està 2 heures de route de Kampala (là où on restait).

On était les dernières à se faire enregistrer. Tout d’abord, si vous voyageait dans un pays étranger, il faut toujours avoir un billet de retour vers votre pays d’origine (ou le pays dans lequel vous vivait); surtout si vous voyageait avec Ethiopian Airlines, je ne sais pas pour les autres compagnies… La mère de mes nièces avait fait une réservation en mon nom pour rentrer en RDC après un séjour passé en Éthiopie, même si ce n’était pas encore payée, ils ont quand même accepté. Pour les enfants, elles avaient leurs cartes de résidence en Ethiopie.

Photo de Matthew Turner sur Pexels.com

Passées, l’enregistrement et le peser des bagages; on est allées se soulager un peu et ensuite, on est allées à la partie de l’immigration. Alors qu’on était les dernières, la dame qui était à l’immigration ne voulait pas me donner l’autorisation de voyager avec les enfants de ma sœur, même si j’avais l’autorisation de l’Etat. J’ai dû appelé ma sœur, elle a rédigé une autorisation écrite accompagnée de sa carte de résidence aussi et elle me l’a envoyé par Whatsapp; alors que je pensais que tout allait bien. Mauvaise erreur: je ne regardais pas l’heure, j’ai vu seulement un homme s’approchait de moi pour me dire : « Madame, l’avion ne va pas vous attendre, veuillez me donner votre carte d’embarquement pour qu’on puisse enlever vos bagages de l’avion »; je ne vous dis pas la colère qui est montée en moi, j’ai eu envie de pleurer, de frapper quelqu’un; j’ai commencé à expliquer le monsieur qu’on m’a retardé à l’immigration.

Heureusement pour moi, il y avait aussi des gens qui étaient compréhensible, ils ont dépêchés le processus de l’immigration, et on a commencé la course avec mes nièces jusqu’à la porte de l’embarquement; on a vraiment fait une course (elles ont 5 ans, ce sont des jumelles). Je leur disait seulement : « courez les filles, courez »! lol
Le vol a été retardé de 10 minutes; arrivées, à l’avion, j’étais très soulagée! Je me suis même endormie un peu pendant le vol (mes nièces regardaient des dessins animés sur le petit écran de l’avion). Et le vol vers l’Ethiopie a duré 2 heures! Quelle Histoire! Haha

Photo de Anugrah Lohiya sur Pexels.com

Et voilà, dites-moi dans les commentaires si vous avez aussi eu des complications à l’aéroport?

Bisosu et à bientôt !