Hello tout le monde,
J’espère que vous allez bien !

Nous sommes déjà le 10 ; les jours passent si vite !
Nous allons alors passer à notre 3ème jour de méditation !

Troisième jour : Exprimez votre besoin de Lui

« Merci, mais je peux le faire. »

Avez-vous déjà refusé que quelqu’un vous offre son aide, même si vous en aviez besoin ?
Parfois, il est difficile d’admettre qu’on ne peut pas tout faire soi-même. Pendant nos préparatifs de Noël, cela a souvent pour conséquence de nous mener à l’épuisement et nous rendre de mauvaise humeur. Mais cette volonté de se suffire à soi-même peut devenir mortelle dans nos vies spirituelles.

La vérité est que nous avons besoin de Jésus. Mais nous vivons souvent notre vie comme si nous pouvions nous débrouiller seuls. Ce n’est que lorsque nous prenons le temps de contempler la beauté de Dieu – Sa sainteté, Son amour et Sa bonté, Son sacrifice expiatoire – que nous réalisons à quel point nous avons désespérément besoin de Lui. C’est une vulnérabilité qui découle de la reconnaissance de notre besoin. Mais Jésus a promis que ceux qui sont pauvres d’esprit, qui ont de justice sont récompensés avec une plus grande part de Dieu Lui-même.

Il s’avère qu’exprimer notre besoin est le seul moyen de recevoir les glorieuses richesses de Jésus-Christ, préparées pas Dieu pour nous.

Le psalmiste appelle le peuple de Dieu à adorer, s’incliner et s’agenouiller devant son Créateur. Le mot hébreu pour l’adoration signifie se prosterner ou s’incliner. Physiquement, cela signifie plier les genoux en reconnaissance de la Seigneurie de Jésus, spirituellement, cela signifie renoncer à tout ce que nous sommes pour tout ce qu’Il est.

Ce réalignement des perspectives et des priorités n’est possible que lorsque nous passons du temps à reconnaître la grandeur de Dieu ; l’adoration nous amène à une vision juste de Dieu, ce qui nous amène à la confession et à la repentance.

Jésus illustre ce même point quand Il s’appelle la vigne et Ses disciples les branches. Il dit : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »
Étonnamment, Jésus ne nous appelle pas à travailler plus dur pour être plus féconds ; Il nous appelle plutôt à demeurer en Lui, à s’attendre à Lui. Ceux qui restent connectés à Lui porteront naturellement beaucoup de fruits, car Son Esprit est Celui qui produit le fruit.

Laissez votre besoin de Jésus apporter du repos et du calme en ce Noël. Fini la pression. Vous n’êtes pas obligé de tout faire par vous-même. En fait, vous avez juste besoin de vous reposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.