Mon Top 10 Films Comédie Musicale

Hello tout le monde,
J’espère que vous allez bien !

Bon, je sais ! Depuis que j’ai commencé mes top 10 Films, je ne peux pas m’empêcher de penser à tous les films que j’ai déjà vu et apprécié ! Alors, je veux commencer à vous recommander mes top 10 des films que j’aime beaucoup, à vous de voir si vous allez regarder un ou tous les dix ! Ce sont plutôt des films connus la plupart des temps !

Alors, pour cette semaine, je vous propose le top 10 films Comédie musicale ; j’aime beaucoup les comédies musicales !

La La Land (2016) : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommés Mia sert des cafés entre des auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent, mais ils développent des sentiments amoureux l’un pour l’autre.

The Greatest Showman (2017) : Dans les années 1870, l’entrepreneur américain Phineas Taylor Barnum voit ses affaires se développer, notamment grâce au « freak shows » et autre spectacles de cirque de P.T. Barnum est un visionnaire parti de rien pour créer un spectacle devenu un phénomène planétaire : le cirque Barnum & Bailey. Son histoire célèbre la naissance du show-business que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité.

Mamma mia (2008) : c’est en 1999, sur l’île grecque de Kalokairi que l’aventure commence, dans un hôtel méditerranéen isolé, la villa Donna, tenu par Donna et sa fille Sophia et le fiancé de Sophia, Sky. Juste à temps pour son mariage prochain, Sophie poste nerveusement trois invitations destinées à trois hommes bien différents dont elle pense que l’un d’eux est son père. De trois points du globe, trois hommes s’apprêtent à retourner sur l’île et vers la femme qui les avait enchantés 20 ans auparavant.

La Mélodie du Bonheur (1965) : Maria, une jeune novice de l’abbaye de Salzbourg, rêve de devenir nonne. Régulièrement, lorsqu’elle sort se promener, à son imagination, en oubliant les heures qui passent. La mère supérieure, soucieuse de sa vocation, décide de l’envoyer comme gouvernante chez le baron Von Trapp, un ancien officier de la Marine, veuf et père de 7 enfants. Elle est certaine que Maria saura se rendre utile dans cette famille nombreuse.

Annie (1985) : Inspiré de la célèbre bande dessinée Little Orphan Annie, créée en 1924 par Harold Gray, Annie raconte l’histoire d’une orpheline de dix ans qui doit se battre contre la méchanceté et le despotisme de ses geôliers. Sa rencontre avec le milliardaire Olivier Wabucks va renverser la situation.

Les Misérables (2012) : 1815. Libéré sur parole après avoir purgé 19 ans de bagne pour une miche de pain volée, Jean Val jean est hébergé chez l’évêque de Digne. Il y vole des chandeliers. Mais l’évêque laisse croire qu’il les lui a donnés. Cette mansuétude touche Valjean au plus profond. Décidé à se construire une nouvelle vie, il ne respecte pas sa liberté conditionnelle. L’implacable inspecteur Javert se lance à sa poursuite.

Mary Poppins (1964) : Rien ne va plus dans la famille Banks. La nurse vient de donner ses huit jours. Et ni M. Banks, banquier d’affaires, ni son épouse, suffragette active, ne peuvent s’occuper des enfants Jane et Michael. Ces derniers passent alors une annonce tout à fait fantaisiste pour trouver une nouvelle nurse. C’est Mary Poppins qui répond et apparait dès le lendemain, porté par le vent d’est. Elle entraine aussitôt les enfants dans son univers merveilleux. Un des plus célèbres films de la production Disney.

Oklahoma ! (1955) : Dans le vieil Ouest américain, Laurey, une jeune fermière, est partagée entre deux hommes. Alors qu’elle choisit de se marier avec le turbulent Curly, son rival, Jude, décide de se venger,… (Crédit Allo ciné)

Sweeney Todd : Le Diabolique barbier de Fleet Street (2007) : ce film relate l’histoire de Benjamin Barker, connu sous le nom de Sweeney Todd. Après quinze ans passés dans une prison australienne, il parvient à s’échapper et à retrouver Londres. Il n’a qu’un seul dessein en tête : se venger de juge Turpin, qui l’a condamné. De retour dans son pays, il reprend possession de son échoppe de barbier et se rapproche de Madame Lovett, qui tient la boulangerie située au-dessous de son commerce.

Les Sept Femmes de Barbe Rousses (1954) : Oregon, 1850. Adam Pitipee, un rude bûcheron, descend de sa montagne pour faire ses achats et trouver chaussure à son pied. Il remarque la vigoureuse et énergique Milly et lui demande illico de l’épouser. Elle accepte et Adam l’emmène vers les sommets. Mais en arrivant, elle constate avec surprise qu’Adam partage son chalet avec ses six frères…

Je ne donne pas beaucoup mon opinion sur ces films mais sachez que je les adore tous. Alors, je vous laisse avec ces synopsies trouvés sur Wikipédia. J’espère que ça vous suffit pour vous donner envie de regarder au moins un ou deux ! Vous pouvez aussi trouver facilement ces films sur les sites de streaming !

N’oubliez pas de me dire dans les commentaires si vous avez déjà vu l’un des ces films !

Bisous et à bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.