Salut tout le monde,
J’espère que vous allez bien chez vous.

Mon précédent parlait du mouvement Black Lives Matter, qui ne devrait pas un mouvement ni une tendance, ; cela doit être un style de vie ; et cela sera possible que si nous continuons à faire des recherches sur le racisme et son origine pour mieux comprendre et aider les noires qui en souffrent un peu partout dans les pays blancs.

Je vais vous proposer quelques séries, films et documentaires à regarder ; ce qui peut vous aider à mieux comprendre l’histoire pour mieux protester. Protester ne veut pas dire seulement aller dans les rues ; bien sûr qu’il faut partir dans les rues pour demander la justice mais on peut aussi continuer à protester en faisant des dons, en signant des pétitions ; on peut changer le système en donnant le support aux affaires et entreprises conçus par des noirs, en choisissant la diversité de race et  surtout à en parler avec les entourages pour mieux éduquer.

Films

The Hate U gave (La Haine qu’on donne) : Starr est témoin de la mort de son meilleur ami d’enfance, Khalil, tué par des balles par un officier de police. Confrontée aux nombreuses pressions de sa communauté, Starr doit prouver sa voix et se battre pour ce qui est juste.

Hidden Figures (Les figures de l’ombre) : Ce film narre le destin extraordinaire, au début des années 60, des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenus dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

12 years of Slave: Homme noir libre, Salomon Northup vit paisiblement dans l’Etat de New-York aux cotés de sa femme et de ses deux enfants. Un jour, il est approché par deux hommes dont il ne se méfie pas et qui le droguent. Enlevé, destitué de ses droits et de son identité, il est ensuite embarqué sous le nom de Plate dans un bateau en partance pour La Nouvelle-Orléans.

Birth of a nation: Plus de 30 ans avant la guerre de Sécession, Nat Turner est un esclave cultivé et un prédicateur très écouté. Son propriétaire, Samuel Turner accepte une offre visant à utiliser les talents de prêcheur de Nat pour assujetir des esclaves indisciplinés. Après avoir été témoin des atrocités commises à l’encontre de ses camarades opprimés, Nat conçoit un plan qui peut conduire son peuple vers la liberté.

The Help (La Couleur des Sentiments) : Eugenia Skeeter Phelan, est de retour dans sa petite ville de Jackson, Mississippi, au début des années 1960, après des études à l’université. Ses amis d’enfance se sont mariées, mais elle ne souhaite rien tant que de devenir écrivain. Elle prend la responsabilité de la chronique ménagère du journal local et, pour se familiariser avec son sujet, dont elle ignore tout, obtient de son amie Elizabeth la permission d’interroger sa domestique noire, Aibileen.

Séries

Qui a tué Malcolm X? : est un documentaire de société et de culture américaine en 6 épisodes de 43 minutes consacrée à la vie ainsi qu’à la mort de Malcom X. Des dizaines d’années après l’assassinat de Malcom X, un activiste s’embarquent dans une mission compexe pour trouver la vérité au nom de la justice.

Self made: est une minisérie de 4 épisodes. Une lavandière afro-américaines sort de la pauvreté pour construire un empire de beauté et devenir la première femme millionnaire autodidacte. Basé sur une histoire vraie de Madame C. J Walker.

Dear White people: Cette série suit un groupe d’étudiants de couleur à l’Univeristé de Winchester. Les étudiants sont confrontés à un paysage de préjugés culturels, d’injustice sociale, d’activisme malavisé et de politique glissante.

Dans leur regard (When they see us): Dans cette série inspirée des faits réels, le cauchemar des 5 adolescents de Harlem se retrouvent accusés à tort d’une violente attaque au Central Park.

Documentaire

Le 13e: Dans ce documentaire sans concession, universitaires, militants et politiciens analysent la criminalization des Afro-américains et le boom des prisons aux Etats-Unis.

I am not your Negro: A partir des texts de l’écrivain noir américain James Baldwin, le cineaste Raoul Peck revisite les années sanglantes de lute pour les droits civiques, à travers notamment les assassinats de Martin Luther King Jr, Medgar Evers et Malcolm X. un éblouissant réquisitoire sur la question raciale.

C’est un sujet inconfortable mais utile donc, éduquons nous sur le sujet, parlons en avec notre entourage, et surtout dénoncer si vous voyez des actes racistes. Ne rendons pas les blagues racistes, les termes racistes, les injures racistes normales ! Rester silencieux n’est pas la solution.

#Blacklivesmatter

Bisous et à bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.